L'Usine[bis] est un rapprochement de gens, d’artistes et de praticiens. Un endroit où doivent converger des envies artistiques, des moments pop, des essais, des questions. Nous sommes en création, nous voulons tendre vers la création, nous voudrions nous poser en un lieu, nous voudrions pouvoir nous élargir afin de nous rendre utiles à d’autres. Nous sommes un conglomérat de pratiques artistiques, d’énergies électriques, de volontés déterminées.

L’Usine[bis] s’inscrit dans son époque. Elle en subit les affres mais jouit également de sa beauté. Elle est consciente de la réalité des artistes d’aujourd’hui et soutient leurs combats. C’est pourquoi, l’Usine(bis) tente de toujours rémunérer les artistes programmés en fonction des moyens mis à disposition.

Comme corollaire à l’insécurité actuelle du statut des artistes et plus largement à une réalité économique difficile, la création de l’a.s.b.l. prend place dans un souci de mutualisation des outils, de mise en lumière, de solidarités, de rencontres et de liens noués.

L'été 2014, l’Usine[bis] a réinvesti en un second opus l’Abbaye de Forest pour un festival résolument tourné vers le vivant, comme un grand cri : LUST FOR LIVE.

La formule fut sensiblement la même qu'en 2013, lors des Dix vendredis de l'Usine[bis] : investir tant l’intérieur du bâtiment que les pelouses du parc.

Il y eut à nouveau des performances et de la musique, mais nous avons aussi accueilli en 2014 quelques installations, du cinéma, des ateliers d’Arts Plastiques, des DJ sets.

Depuis 2014, l'Usine[bis] propose également des cartes blanches en divers endroits: le café Central, le Bonnefooi, le Rockerill, ...

La prochaine édition de Lust For Live aura lieu en 2017.

© l'Usine[bis] asbl / webdesign: Antoine Fallon